« Pour le moment, il y a un vrai souci pour Macron, qui paraissait jusqu’ici totalement intouchable »

Je fus à nouveau « l’invité du samedi » de La Libre Belgique. L’occasion de répondre aux questions de Marie Rigot & Jonas Legge sur la présidentielle française. Article publié le 2 avril 2022 et repris dans La Dernière Heure le lendemain.

Extrait:

Une pandémie sans précédent, une guerre sur le continent européen. Le contexte dans lequel s’est déroulée la campagne présidentielle française aura été plus que particulier. Si certains candidats en ont porté pour tirer leur épingle du jeu, d’autres ont particulièrement souffert de cette situation singulière. Pour LaLibre.be, Nicolas Baygert, professeur de communication politique à l’Ihecs et Sciences Po Paris, revient sur les moments forts et les flops politiques de ces dernières semaines au sein de l’Hexagone.

Cette campagne présidentielle semble n’avoir jamais vraiment démarré. Les candidats ont-ils tout de même réussi à attirer l’attention des électeurs ?

On ne saurait minimiser l’engouement observé autour de la candidature d’Eric Zemmour. Ses meetings ont été de francs succès. Ces candidats qui apparaissent hors champ politique, c’est ce qui a, lors de cette campagne 2022, constitué l’élément de nouveauté. Les électeurs se retrouvent face à une offre politique originale. Mais il est vrai qu’il n’y a pas réellement eu de campagne, le débat ne prend pas. Macron est resté en retrait. Il a bien un meeting organisé ce samedi mais, dans l’ensemble, il a opté pour une sorte d’obstruction. Beaucoup de candidats jugent que c’est une des pires campagnes au niveau du fond, mais Jean-Luc Mélenchon trouve lui que c’est l’une des plus belles. Il estime qu’il y a des offres politiques très claires, très radicales, qui permettent aux citoyens de faire leur marché. Les offres de centre droit et de centre gauche qui étaient dominantes ont perdu beaucoup d’importance. Les propositions radicales sont davantage mises en avant par les médias que par le passé.

A-t-on pu observer de nouvelles pratiques ou tendances malgré tout ?

Auparavant, la campagne présidentielle constituait le temps fort de la communication des politiques. Or, cette fois, nous sommes dans une campagne de communication permanente qui a démarré au lendemain du second tour en 2017. Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen n’ont jamais cessé de se comporter en candidats. Avant, tout passait par les chaînes traditionnelles et les principaux quotidiens, qui donnaient le ton. Aujourd’hui, les règles du jeu ont changé. La nouvelle génération de leaders populistes a fait bouger le centre de gravité vers les réseaux sociaux, qui récompensent les contenus plus radicaux et pénalisent les politiques plus modérés. Dans les nouveautés, on constate aussi une prime à l’amateurisme : plus les images donnent l’impression d’être tournées avec un smartphone, sans travail léché, plus elles donnent un caractère authentique au candidat. Il parait plus crédible dans sa communication. Les codes du web prennent le dessus sur la communication politique classique.

En télévision, l’émission de Cyril Hanouna a joué une place prépondérante dans cette campagne. Etes-vous surpris par son impact ?

Les derniers dispositifs médiatiques qui fonctionnent pour créer le débat sont proposés par des personnalités du divertissement. Les émissions d’Hanouna sont dans la dramatisation, cherchent à créer un clash, un moment de télévision. On n’est pas dans l’explication mais dans la confrontation radicale des points de vue avec un animateur qui compte les points. Hanouna n’est pas dans une démarche journalistique de recadrage. Au contraire, il cherche la conflictualité renforcée.

Lien vers l’intégralité de l’entretien ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :