La campagne du PS « injuste.be » ne fait pas rire le MR

Interview parue sur le site d’info RTBF.be le 22 octobre 2014

e42e8f45c2faa1054f45b1a81396caa3-1413985968
Denis Ducarme, chef de groupe MR à la Chambre réagit à la campagne menée depuis 24h par le PS sur les réseaux sociaux. Il parle de caricature et de désinformation. Le PS, de son côté, est très content du résultat : ses vidéos auraient déjà été vues 360.000 fois.

Tout a été très vite. Hier matin, la campagne « injuste.be » est lancée dans les journaux et sur Internet avec 6 vidéos. En fin de matinée, le PS reconnaît être à l’origine de la campagne et la diffuse via ses canaux. Depuis, la campagne soulève certaines questions.

Pourquoi le PS avance masqué ?
Pour Nicolas Baygert, chercheur en communication politique, cette méthode est inédite en Belgique. »Généralement, ce sont plutôt les lobbies ou les ONG qui créent ainsi le suspense et l’attente en avançant masqué mais cette fois, c’est le PS qui est à la manoeuvre. Mais ici, il n’a pas fallu attendre longtemps avant que le PS se dévoile, deux ou trois heures à peine et c’est donc moins efficace. »

Qui est ciblé ?
La campagne n’aurait pas coûté très cher. Selon nos estimations, 30.000 euros pour les publicités dans les journaux. Sur le fond, le PS évoque des mesures « injustes » du gouvernement mais ne cible que deux partis sur quatre, il parle de « gouvernement MR-NVA », qui devient presque « l’axe du Mal« , selon Nicolas Baygert. « On oublie les deux autres partenaires du gouvernement et on imprime la grille de lecture du PS en martelant le message avec ici une visée virale puisqu’on demande aux internautes de partager les vidéos au maximum. »

Le MR réagit
Le MR va-t-il surenchérir ? La guerre de la communication PS-MR est-elle lancée ? « C’est une campagne de désinformation, ce n’est pas la vérité« , affirme Denis Ducarme, chef de groupe MR à la Chambre. « Mais nous voulons garder de la hauteur, de la dignité. S’il vous plaît, sortons de la caricature et arrêtons de faire peur aux gens, ils n’ont pas à avoir peur de ce gouvernement. »

Efficace ou non ?
Pour Nicolas Baygert, en avançant masqué, le PS a peut-être réussi à toucher un autre public, moins militant, qui n’aurait pas souhaité relayer un message politique. « Mais cela donne aussi l’image d’un parti qui utilise tous les moyens pour marteler son message, qui n’accepte pas la défaite et qui doit réapprendre le travail d’opposition. Cela peut aussi finir par lasser les citoyens et les médias« .

Le PS n’a pas souhaité faire de commentaire face caméra. Mais il parle d’une campagne inédite crée avec des petits moyens au sein de la cellule communication du parti.

Fiona Collienne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s