Lady Gaga, une esthétique de la copie

Une analyse parue dans Libération, le 20 avril 2011. Celle-ci fit également l'objet d'une séquence de l'émission "On va s'gêner", le même jour : Le phénomène Lady Gaga représente pour bon nombre d’observateurs le signe ultime d’une civilisation en panne de créativité, un phénomène commercial misant sur l’oubli consubstantiel des masses allaitées au prêt à... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :