Les médias influencent-ils le résultat des élections?

Interview croisée parue en ligne sur RTBF.info le 21 octobre 2018.

727a313cfeb597cb55c93fda2b3b3eb2

Capture d’écran

« Il y a un climat ambiant : on ouvrait encore le 19h30 hier sur quelque chose de tout à fait réel et inquiétant en matière climatique« , déclare le ministre fédéral Didier Reynders (MR) pour expliquer en partie la victoire d’Ecolo lors des dernières élections communales.

Le fait que la RTBF a ouvert son journal télévisé avec un certain thème la veille des élections peut-il influencer les résultats ? Ce n’est pas si simple, selon Jean Faniel, directeur du Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP): « C’est toujours difficile d’attribuer une cause unique à un phénomène qui touche des centaines de milliers d’électeurs. Forcément, on peut penser que le réchauffement climatique est un des éléments qui participent au succès. On peut aussi évoquer l’alimentation, le circuit bio, les circuits courts, les ceintures alimentaires. » 

Il estime aussi que le climat des affaires a touché les trois partis traditionnels francophones : « Ecolo est apparu comme celui qui a les règles les plus stricts en matière de décumul, de bonne gouvernance. Il est clair que ce scrutin a montré une sanction assez forte des trois partis traditionnels. Ce n’était pourtant pas un thème qui a fait l’ouverture des JT la veille des élections. »

Les médias traditionnels vs. réseaux sociaux

L’émergence des réseaux sociaux a changé la manière dont les dirigeants politiques communiquent. Nicolas Baygert, docteur en sciences de l’information et de la communication, explique : « Il n’y a pas de concurrence directe entre les réseaux sociaux et les médias traditionnels. Les séquences qui marquent encore l’opinion sont les passages de responsables politiques en télévision ou dans un débat. Et puis, éventuellement, cette séquence sera découpée, mise en boucle et partagée sur les réseaux sociaux. »

Jean Faniel estime quant à lui que le caractère fédérateur du JT a décliné: « L’éditeur du JT va mettre en évidence un thème, mais de là à penser que cela va avoir un effet direct sur les électeurs, c’est assez présomptueux… En même temps, ils sont une caisse de résonance, ils font écho de ce qu’il se passe dans le monde. »

Dispositif électoral

En période de campagne électorale, les candidats veulent être le plus présent possible dans les médias. Dans ce cadre, la RTBF a mis en place un dispositif électoral qui garantit un accès équilibré aux partis démocratiques francophones sur les plateformes de la chaîne publique.

Jean-Pierre Jacqmin, directeur de l’information à la RTBF, souligne que le service public reste indépendant quant au choix des sujets d’ouverture du JT. « On sélectionne évidemment les sujets en fonction de l’intérêt général, de l’actualité. L’autonomie des rédactions est totalement indispensable, elle doit être respectée. »

En somme, le nombre de canaux de communication que les dirigeants politiques utilisent ne cesse de se multiplier. Il serait donc simpliste de penser qu’un parti pourrait gagner les élections en s’appuyant sur une connivence avec les médias traditionnels.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s