Dans l’urgence et la crise, Sophie Wilmès se révèle un repère pour la population

Entretien pour L’Echo, paru le 18 mars 2020. Propos recueillis par Pauline Deglume.

Grâce à une communication de crise parfaitement adaptée, la popularité de Sophie Wilmès a fait un bond immense.

« Prenez soin de vous, prenez soin des autres. » C’est par ces mots que la Première ministre a clôturé sa prise de parole mardi soir, à l’issue du Conseil national de sécurité. Malgré les nouvelles mesures très contraignantes qu’elle a annoncées, Sophie Wilmès (MR) a récolté une pluie de louanges sur les réseaux sociaux. Humaine, empathique, calme sont des adjectifs récurrents pour la qualifier et auxquels s’ajoutent les mots fermeté, courage et leadership. En misant sur la responsabilité collective des citoyens plutôt que sur la peur, la libérale a prononcé un discours juste, ce qui est souligné par des personnalités politiques d’autres partis. Au PS, la secrétaire d’État bruxelloise Nawal Ben Hamou évoque un discours ayant beaucoup de force et d’empathie. « Une grande Sophie Wilmès ce soir encore », tweetait pour sa part la coprésidente d’Ecolo Rajae Maouane.

Jeudi dernier déjà, le discours de la Première ministre (encore en affaires courantes) avait fait son effet, et ce, malgré les sièges des responsables politiques longtemps restés vides après le début des premiers directs en télévision. En témoigne notamment l’apparition, dimanche dernier, du #keepsophie utilisé par des internautes désireux de lui apporter leur soutien alors que des réunions s’enchaînaient pour tenter former un gouvernement d’urgence. Un signe que Sophie Wilmès faisait déjà figure de repère pour certains citoyens en ces temps compliqués.

Selon Nicolas Baygert, Sophie Wilmès a acquis en un temps record une stature de femme d’État en parvenant notamment à incarner le souci du bien commun et de l’intérêt général. « En temps de crise, la parole politique doit être sanctuarisée et libérée de toutes les querelles idéologiques, ce que la N-VA n’a pas encore compris en parlant de corona-dictatuur. Le politique doit privilégier une stature supra partisane et ne pas politiser son discours. Dans le cas de Sophie Wilmès par exemple, on en vient à oublier qu’elle est du même parti que Georges-Louis Bouchez tant son style est différent », relève le professeur de communication à l’ULB et à l’Ihecs.

La touche belge

La grande différence de ton et d’approche avec le discours presque martial prononcé la veille par le Président français a aussi marqué les esprits. « Il y a eu cette fameuse emphase remarquée chez Emmanuel Macron, qui a consisté à répéter des séquences du discours, qu’on ne retrouve pas chez Wilmès, plus naturelle. À l’inverse de Macron, qui surjoué certains moments comme un acteur mal coaché, elle est apparue sincère. Elle détient des informations qu’elle délivre de manière succincte et factuelle. Elle ne tente pas d’aller puiser des symboles dans l’imaginaire national, ce qui relève davantage du rôle du Roi chez nous. Elle privilégie la transparence et une pédagogie de la contingence. Ce travail d’abnégation est contre-intuitif pour les mandataires politiques. C’est perçu comme une qualité en Belgique mais pas forcément ailleurs », analyse Nicolas Baygert.

Aussi relevée par le public, son aisance en néerlandais renforce encore sa crédibilité et sa légitimité. Suffisant pour séduire le Nord du pays? En parcourant la presse néerlandophone, l’engouement pour la Première ministre semble nettement moindre. « Wilmès, clairement impressionnée par le virage pris par sa carrière, parle d’unité et de collaboration. Elle s’est même mise personnellement au service de la lutte contre le virus. C’était plus touchant que convaincant », tranche le Standaard au sujet de sa déclaration gouvernementale à la Chambre. « Tandis que les grands penseurs de la politique restent muets, Wilmès redonne confiance à tout un pays, y compris en Flandre », peut-on toutefois lire dans Het Laatste Nieuws

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :