Deux nuances de Belge

Article de Pierre Jassogne paru dans Le Vif/L’Express, le 24 juin 2016. Quelles sont les personnalités belges vivantes qui inspirent le plus les francophones ? Entretien croisé avec avec Pascal De Sutter (UCL). Mon analyse complète plus bas.

Analyse complète : 

Côté francophone, il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour l’opposition au fédéral, en premier lieu pour le PS puisque même en additionnant les scores d’Elio Di Rupo, de Laurette Onkelinx ou de Paul Magnette, on n’atteint pas un chiffre déterminant. D’autres piliers du gouvernement, jadis controversés, comme Theo Francken ou l’ultra-populaire Maggie De Block se portent également plutôt bien.

Face aux contre-propositions en matière de personnification du pouvoir, Charles Michel ne semble pas avoir beaucoup de soucis à se faire, si on se base uniquement sur ces résultats. Un ranking tout aussi préoccupant pour d’autres formations comme le DéFI, cdH ou Ecolo – dont les leaders apparaissent relativement bas dans ce classement – ne proposent pas de figures d’opposition performantes. Ce n’est donc pas une surprise de découvrir Raoul Hedebouw si haut dans les sondages, venant ici confirmer suite aux récentes enquêtes d’opinion, sa stature de « bon client ». Un PTB boosté par un porte-parole ayant parfaitement intégré les codes de la médiatisation et dont le capital sympathie maintient la formation d’extrême-gauche dans une dynamique positive.

Résultat : même s’il faut rester prudent par rapport à ce genre d’enquête, lorsque l’on songe à une personnalité de rupture, de défiance par rapport au gouvernement, c’est vers le PTB et « Raoul » que les citoyens se tournent, on appelle ça l’effet « top of mind » ou la notoriété spontanée. Les autres leaders de parti demeurent dans un mouchoir de poche. Autre enseignement éventuel : le « mauvais score » de Laurette Onkelinx. Sa posture d’indignation stratégique, une « colère juste » (pour reprendre les termes de Ségolène Royal) affichée depuis le début du mandat de Charles Michel, ne semble pas avoir porté ses fruits.

Etonnement, Raoul Hedebouw « inspire » davantage qu’Elio Di Rupo qui, dorénavant comme ex-Premier, n’incarne plus ce projet de société alternatif de gauche au « gouvernement MR-N-VA » comme les socialistes aiment le nommer mais davantage un autre style dans la concertation, la méthode. Le montois pose comme chef de file d’un contre-gouvernement – comme « Shadow Prime Minister » à l’anglaise, prêt à reprendre du service. On est loin du chantier des idées.

Dans le paysage politique flamand, la figure inspirante de l’opposition, c’est Kristof Calvo de Groen! À moins de 30 ans, il incarne cette défiance avec brio, surtout auprès du jeune électorat là où Ecolo (et leur Co-présidence) n’ont pas réussi à s’imposer.

En Flandre toujours, c’est une personnalité politique locale comme Daniel Termont, bourgmestre Sp.a de Gand, qui plutôt qu’une autre figure de la gauche – symbolise une alternative ou modèle sociétal de la N-VA cher à Bart De Wever. Il s’inscrit dans une conception locale, urbaine, d’un projet politique avec pignon sur rue, contrastant ainsi avec la cuisine interne des partis. Il s’agit d’une tendance observable ailleurs.

Entre les deux « démocraties » pour reprendre les termes de Bart De Wever, même si je parlerais plutôt de deux médiasphères culturelles, la différence majeure se situe au niveau des B.V – bekende Vlamingen – un phénomène qui marche à plein tube. Ce star-système fonctionnant en vase clos (limité à la Flandre) participe au renouvellement périodique des leaders d’opinion. Il n’y a pas d’équivalent côté francophone où la spirale du succès continue de vous propulser naturellement dans « la cour des grands » à Paris comme le montre l’exemple de Charline Vanhoenacker, présente dans ce classement. En l’absence de star-système propre à la Wallonie et à Bruxelles, les « peoples » faisant l’unanimité restent liées à quelques séquences glorieuses que connut la Belgique, comme Eddy Merckx ou Albert Frère. Côté sportif, hormis Kompany qui fait l’unanimité des deux côtés à l’instar de Stromae, d’anciennes gloires peuplent le palmarès francophones, tels Justine Henin ou Jacky Ickx, voire Marc Wilmots en « parrain » putatif des Diables rouges.

Dans le registre culturel, Pierre Kroll culmine en tête, traduisant sans doutes – par delà ses talents de caricaturistes – son incarnation du bon sens populaire à la télévision, le dimanche matin. Mais le classement reflète également, de manière plus générale, la carence francophone en matière de de leaders d’opinion issus du monde culturel. Outre Pierre Kroll, n’y a-t-il personne d’autre, dans le secteur culturel, pour prétendre à ce rôle de « conscience morale » au niveau communautaire ? Tandis que les francophones misent encore et toujours sur des valeurs sûres et consensuelles tels Amélie Nothomb, Philippe Geluck ou les frères Dardenne, côté flamand, on plébiscite des figures plus audacieuses, des intellectuels engagés comme David Van Reybrouck, questionnant régulièrement les fondements de notre démocratie, sans équivalent, point de vue notoriété, côté francophone dans ce même listing.

Du côté sociétal, il est amusant de voir les francophones plébisciter un homme d’église, même dissident, alors qu’en Flandre, avec Etienne Vermeersch, on retrouve un philosophe athée militant en pole position. Presque à égalité de points avec Gabriel Ringlet, incarnant la spiritualité, Charline Vanhoenacker, personnalité média plébiscitée en France, confirme la bonne santé de l’infotainment.

Ces résultats doivent nous interroger sur la dynamique de notoriété en vigueur, dans la mesure où il existe quantité de chercheurs, de penseurs brillants, mais qui d’un point de vue médiatique, ne parviennent pas à percer le mur de l’indifférence. Côté francophone, les médias manquent de faire remonter des personnalités hors-champ humoristique ou journalistique, qui porteraient d’autres formes de discours, nourrissant ainsi le débat public. Or, la question à se poser, c’est de savoir quelle est encore la place dans les médias pour les intellectuels.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s