Bart De Wever surfe sur la vague Game of Thrones

Entretien pour l’Echo paru le 15 janvier 2019. Propos recueillis par .

view.png

Le président de la N-VA se voit bien en « King in the North ».

Sacré coup de comm’ de la part de la N-VA et de son président Bart De Wever. Ce dernier a annoncé ce lundi sa candidature au poste de ministre-président flamand, aux côtés de Jan Jambon et Geert Bourgeois, respectivement candidats au Fédéral et à l’Europe.

Ce lundi toujours, était annoncée la date de diffusion du premier épisode de la dernière saison de la célèbre série de HBO Game of Thrones: le 14 avril prochain.

Une annonce sur laquelle le bourgmestre d’Anvers a surfé. Sur Instagram, le président de la N-VA a publié une photo de lui sur l’emblématique trône de fer de la série… avec l’inscription: « King in the North » (Le Roi du Nord), faisant ainsi allusion à sa candidature pour le poste de ministre-président de la Région flamande, soit du nord du pays.

Le post instagram de la N-VA.

Un commentaire accompagne l’image: « Préparez-vous, Bart arrive », détournant également l’une des phrases cultes de Game of Thrones: « Winter is coming » (l’hiver arrive).
En ne publiant cette image que sur le réseau social Instagram et non sur Facebook et/ou Twitter, la N-VA vise ainsi un électorat plus jeune, ce réseau étant très populaire chez ceux-ci.

« Cette image de Bart De Wever sur le trône de fer a déjà circulé il y a quelques années, lorsqu’il s’était assis sur un faux trône lors de la foire du livre à Anvers en 2014. Mais à l’époque, il s’agissait d’une photo, pas d’une image réalisée par le service comm’ de la N-VA », rappelle Nicolas Baygert, professeur en communication politique. « On voit donc que ces contenus fabriqués par des internautes sont aujourd’hui repris par les équipes officielles de campagne. »

Et il n’est pas le seul à avoir déjà utilisé l’univers de Game of Thrones à des fins de communication politique. Donald Trump a également parodié cette série à plusieurs reprises, concernant son mur à la frontière mexicaine ou encore le rétablissement des sanctions contre l’Iran. « Le gouvernement français aussi, il y a quelques années, lorsqu’il voulait faire passer de nouvelles réformes« , rappelle le spécialiste.

Capture d’écran 2019-01-16 à 11.40.57.png

L’objectif?

Il y en a plusieurs, indique Nicolas Baygert: « On mobilise la pop culture pour parler aux plus jeunes sur les réseaux sociaux. La N-VA essaie aussi de toucher les journalistes, les leaders d’opinion, les influenceurs sur le web afin que l’image devienne virale. » « C’est une sorte d’appât à journalistes, pour mener des actions de communications afin qu’elles soient décryptées par ceux-ci… et c’est exactement ce qu’on est en train de faire », ajoute-t-il.

« On sort de la communication politique classique afin viser un autre électorat, qui ne lit pas la presse, qui se trouve ailleurs. Le but étant de rendre la politique moins rébarbative. ll utilise les codes mainstream de manière stratégique afin qu’on partage son image sur les réseaux sociaux. »

Pour le spécialiste, c’est clair, la N-VA veut dépoussiérer la comme politique et montrer qu’elle fait preuve d’audace et d’originalité.

« King in the North est un message souverainiste ou indépendantiste. Le message est clair: dans les prochaines négociations, il va falloir faire avec le roi du nord. L’image installe Bart De Wever comme le personnage incontournable au nord du pays en vue des futures négociations électorales », détaille Nicolas Baygert, qui conclut: « Le message est aussi destiné aux autres partis politiques. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s