Le panoptique participatif ou la transparence imposée

Ce texte est paru dans La Revue Nouvelle, décembre 2011, n° 12, pp. 60-65.

La problématique de la transparence au sein du web 2.0 dépasse aujourd’hui de loin les aspects purement techniques – tels que les paramètres de confidentialités propres à ces plateformes – pour toucher à des interrogations d’ordre politique. Quel est l’impact de cet « impératif de transparence » sur les acteurs politiques et sur les modalités de participation des individus engagés dans les réseaux socionumériques ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s