Comment le Vlaams Belang a gagné les élections sur Facebook

Interview pour Le Soir, paru le 28 mai 2019. Propos recueillis par Philippe Laloux. La victoire du parti d’extrême droite repose aussi sur une stratégie de communication redoutable sur les réseaux sociaux. A l’image des codes de « l’internationale populiste » des autres pays européens ou de Trump. Le Vlaams Belang domine la campagne 2.0. Et en…

Frauke Petry, c’est la Florian Philippot de l’AfD

Interview téléphonique dans L’Echo publié le 26 septembre 2017. Propos recueillis par François Witvrouw. La poussée historique du parti d’extrême droite AfD lors des élections législatives allemandes dimanche fait l’objet de bien des inquiétudes à travers le monde. Mais pour Nicolas Baygert, docteur en information et communication (Paris IV-Sorbonne/UCL), il faut relativiser. Entretien. 1) Comment…

Ce « système » tant décrié par le monde politique

Entretien paru dans le Vif/L’Express. Propos recueillis par Grégory Sacré. Constamment pratiqué par Donald Trump et Bernie Sanders durant la campagne américaine, le discours  » anti-système  » a traversé l’Atlantique pour devenir un standard de communication politique. Plus qu’une simple rhétorique, cette façon de se positionner dans la sphère politique reflète un profond rejet des élites…

«Le changement de communication d’Angela Merkel marque son entrée en campagne»

Entretien donné pour la nouvelle revue française ComPol (MC Médias). Propos recueillis par Jérôme Vallette. Enseignant-chercheur en communication politique à l’IHECS, Nicolas Baygert est directeur du think tankeuropéen Protagoras et d’origine allemande. Pour ComPol, il analyse le revirement de communication d’Angela Merkel sur l’accueil des réfugiés syriens. Angela Merkel abandonne le slogan «Wir Schaffen das» (nous y arriverons, ndlr) qui a accompagné l’accueil des…

Un activisme loin des projecteurs

Chronique pour Le Vif/L’Express, parue en ligne sous le titre « Pourquoi la presse ne s’intéresse-t-elle pas aux mouvements citoyens ? » le 11 mai 2015. Selon notre Pythie contemporaine, le « Grand Baromètre » de l’opinion, nous assisterions à une « crise de confiance » vis-à-vis de nos élites. Ainsi, même après la réforme Marcourt, les notes (de confiance) obtenues…