Ces jeunes qui prennent le pouvoir

Interview-patchwork (tendance médiatique actuelle misant sur la « complémentarité » des avis et intervenants…) pour l’Echo, parue le 29 novembre 2019. Propos recueillis par Benoît Mathieu. Ils s’appellent Bouchez, Rousseau ou Maouane. N’ont pas trente ans, ou à peine, et montent à l’assaut des principaux partis belges. Comment expliquer la vague de rajeunissement que connaît le monde…

Les huit grands travaux de Paul Magnette à la tête du PS

Entretien croisé (avec Vincent Laborderie et Pascal Delwit) dans l’Echo paru le 21 octobre 2019. Propos recueillis par Simon Souris. Paul Magnette prend les clés du Parti socialiste dès ce lundi. La tâche ne sera pas simple. Il lui faudra, notamment, dialoguer avec la N-VA, redynamiser la base du PS et reconquérir un électorat happé…

Le PTB est-il vraiment prêt à gouverner ?

Entretien croisé avec Jean-Benoît Pilet (ULB) pour 7sur7.be paru le 5 juin 2019. Propos recueillis par Maxime Czupryk. Exclu des négociations en Flandre et sans doute écarté au niveau fédéral, le PTB peut légitimement espérer monter au pouvoir en Wallonie et à Bruxelles, deux régions où le parti marxiste a réalisé une forte percée. Mais…

PS et PTB, vrai combat, faux divorce

Entretien croisé dans L’Echo (avec Pascal Delwit (ULB) et Caroline Van Wynsberghe (UCL)) paru le 27 octobre 2018. Propos recueillis par Benoît Mathieu. À Charleroi et Molenbeek, les négociations ont capoté. Aussitôt, PS et PTB se sont rejeté la faute. À grands cris, notamment sur les réseaux sociaux. Rien de bien étonnant, au final. Et…

Partis politiques : pourquoi en s’en détourne de plus en plus

Interview croisée pour La Première (RTBF), reprise sur RTBF Info, le 16 octobre 2017. Certains ténors veulent se présenter aux élections sans l’étiquette de leur parti. Certains citoyens ne font plus confiance aux partis et veulent faire de la politique autrement. IL y a de la défiance dans l’air…. Pour Nicolas Baygert, professeur de science…

Ce « système » tant décrié par le monde politique

Entretien paru dans le Vif/L’Express. Propos recueillis par Grégory Sacré. Constamment pratiqué par Donald Trump et Bernie Sanders durant la campagne américaine, le discours  » anti-système  » a traversé l’Atlantique pour devenir un standard de communication politique. Plus qu’une simple rhétorique, cette façon de se positionner dans la sphère politique reflète un profond rejet des élites…